Berlin, + 50 kilomètre
    Dirty Deeds `79

    Billets pour Dirty Deeds `79

    CONCERTS
    Luxor
    Cologne
    trouver un billet
    Calendrier
    Description
    Photos et vidéos
    Lieu

    Calendrier «Dirty Deeds `79»

    Sep
    Saturday Saturday-7:00pm
    Sep, 2020
    7:00 PM
    Luxor  ?
    Luxemburger Strasse 40

    Description

    Dirty Deeds 79Samtag 05.09.20, 19:00Foto: Marc Gaertner Depuis maintenant trois décennies, les DIRTY DEEDS '79 font des ravages sur les scènes européennes pour faire vivre les tubes immortels de leurs idoles. Les cinq Bonner font également partie des millions de maniaques AC / DC dans le monde. Cependant, ils furent probablement les premiers à utiliser les instruments pour exprimer leur adoration. Depuis 1989, les DEEDS sont déjà sur la Highway To Hell entre les Baléares et la Biélorussie pour prêcher l"Évangile australien de la morve. Après trois sales décades, la qualité de la DIRTY DEEDS '79 est le secret le plus ouvert de nos jours, puisqu’elle s’est très tôt fait la réputation de la principale association d’hommages et de codage AC/DC dans le pays. Il y a eu des centaines de concerts depuis que les DEEDS ont accéléré pour la première fois avec « Whole Lotta Rosie » et tous ont été des dévotions sudoripares de deux heures. Et dans tout le pays, ils ont été célébrés : 100 000 et l’équipe du FC St. Pauli est devenu « Hells Bells » à la cérémonie d’ascension du club. Deux fois, ils ont été invités à la prestigieuse rencontre de fans AC/DC à Geiselwind et ont réussi avec brio devant un hall rempli de la crème des connaisseurs AC/DC internationaux. En revanche, dans la patrie, ils sont déjà légendaires. Leur salon, l’harmonie, ils ont en fait épuisé 60 fois depuis leur premier match en 2001, car les cinq jouent maintenant quatre spectacles de Noël par an en raison de la forte demande. Et leurs fêtes rondes en plein air n de la plaine rhénane de Bonn sont le point de rencontre de milliers. Et entre les deux, un grand honneur: seul groupe d’hommages en plus de 40 ans d’histoire du légendaire palais de rock WDR, les DIRTY DEEDS '79 ont été enregistrés et diffusés dans leur intégralité. Un coup de chevalier dont ils se réjouissent encore aujourd’hui. Les DEEDS sont dirigés par le guitariste d’exception Volker « Vangus » Voigt, dont la Bible de l’AC/DC-Coverband, le magazine en ligne « Daily Dirt », sait rapporter: « Comme particularité, je mentionnerais « Vangus ». Avec le « miroir chauve » et les cornes collées (uniforme de l’école de toute façon), on peut encore sourire au début, mais cela se transformera rapidement en enthousiasme : l’homme comprend son métier. » Le journal de Solingen bat dans le même coup: « Outre les vêtements d’écoliers d’Angus Young, il imitait aussi de manière trompeuse ses mouvements de renommée mondiale: le clone Angus Young le plus authentique d’Allemagne ! » A ses côtés, le chanteur Alex « Big Bonn » Kaiser comme Vangus musicien modèle et une rampes de première qualité. « Remarquable de voir comment le « Big Bonn » de poids sait incarner sur scène les chanteurs AC/DC Bon Scott et Brian Johnson et combien il chante avec force ses textes insolents. Le guitariste lead « Vangus », qui joue des solos époustouflants, est à peine à la hauteur du légendaire guitariste AC/DC Angus Young. (General-Anzeiger, Bonn) Nous voulons essayer ici une critique des collègues de Musicheadquater.de, qui frappe au mieux ce que les DEEDS veulent représenter: « Dans le Prime Club complètement complet à Cologne, les cinq gars de Bonn ont tout déchiré. Plus de 20 chansons, dont « The Jack », « Sin City », « Live Wire » et, bien sûr, « Dirty Deeds » ont été données pour la meilleure soirée. Le groupe lui-même dans le style des Australiens, chant (Big Bonn), Lead Guitare (Vangus), Rhythmus Guitare (KutA Young), Basse (Dr. Williams) und Schlagzeuger Gonz « la machine » Rudd. Au bout d’une dizaine de minutes, il est clair où le voyage doit se dérouler ce soir: DIRTY DEEDS '79 rocker ce qu’il tient, vous avez à peine le temps de souffler, il n’y a plus de place sèche sur ma chemise, peu importe ! Le Prime Club tremble, la foule danse et chante chaque chanson de tout son cœur comme si on voulait envoyer un message à Bon Scott, qui était certainement présent. » Dans les DEEDS, il y a le programme complet avec « High Voltage », « Let There Be Rock », « Hells Bells », « Thunderstruck » et toutes les autres splendeurs d’Angus & Co. Bonnaparte.de sais bien ce qui se passe quand ils se déchaînent avec dévouement à travers le catalogue de backs AC/DC: « L’ambiance était égale à celle d’un concert AC/DC, même si seulement quelques centaines de personnes s’adaptaient à l’harmonie: plein, humide, chaud, bruyant et génial ! On aurait dit qu’Angus Young avait été balayé en personne comme un fou. Super concert, headbanging, bière, chants. C’est fini. Gegröle. Ajout. » Homepage:http://www.dirtydeeds79.de/Entrée:19:00 heuresDébut:20:00hPrix:18,00€ plus Redevancesd’exploitation:Prime Entertainment GmbH Acheter des cartes